lieux & patrimoine

La maison des Jardies à Sèvres

Maison des Jardies - Sèvres n°1

À Sèvres, près de Paris, sur le versant sud du domaine national de Saint-Cloud, se niche la maison des Jardies, liée au souvenir de deux grands hommes du XIXe siècle : Balzac et Gambetta. Le premier occupant célèbre de la maison est Honoré de Balzac qui s’y installe en 1838. En 1840, harcelé par ses créanciers, Balzac doit quitter les lieux. En 1878, Léon Gambetta achète la maison des Jardies où il se rend régulièrement pour se reposer de ses activités politiques. Lorsqu’il se retire de la vie politique, il se réfugie à la maison des Jardies en janvier 1882, en compagnie de sa maîtresse Léonie Léon. C’est dans cette demeure qu’il mourut le 31 décembre suivant, à l’âge de quarante-quatre ans. Après la mort de Gambetta, la maison est donnée à l’État qui en fait un musée.