patrimoine

Le renouveau du musée Fabre à Montpellier

Musée Fabre Montpellier © D Raux 16

Ré-ouvert, au terme d’un chantier de quatre ans, ce musée des beaux-arts dispose d’une des plus riches collections publiques françaises. Grâce à la qualité de son exposition inaugurale, « L’impressionnisme de France et d’Amérique », et à ses nouvelles installations, il n’a pas tardé à séduire les amateurs d’art français et étrangers. La restructuration du site, entamée en octobre 2004, avait pour objectif de transformer en un ensemble cohérent et modulable trois bâtiments construits à des époques différentes. En partant d’un collège de Jésuites du XVIIème siècle, d’un hôtel particulier du XVIIIème et d’une bibliothèque du XIXème, le projet visait à créer des espaces adaptés aux besoins d’un musée contemporain. Photos © Didier Raux

 

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 7

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 21

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 2

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 3

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 4

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 11

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 5

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 9

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 13

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 15

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 20

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 17

 

Musée Fabre Montpellier © D Raux 18

 

Créé en 1825 par le peintre montpelliérain François-Xavier Fabre, le musée des beaux-arts de Montpellier, dont les travaux ont triplé la surface, s’offre ainsi une seconde jeunesse. Plus de 900 œuvres, peintures et sculptures, ont été restaurées. Des interventions spectaculaires ont mobilisé des équipes de restaurateurs, comme ce fut le cas avec les œuvres de Coppola, Vien, Restout ou Coypel. En parallèle, de nombreux cadres anciens ont bénéficié d’une campagne de restauration d’une ampleur unique. Si l’on considère les acquisitions et les dépôts accordés par les musées nationaux, on peut affirmer que le musée Fabre rénové représente, même pour ses plus fidèles connaisseurs, une redécouverte fondamentale des collections.