patrimoine

La Malmaison : une demeure impériale à Rueil !

Le Château de la Malmaison : demeure impériale. © Didier Raux
Le Château de la Malmaison : demeure impériale. © Didier Raux

Aménagé entre 1800 et 1802 par les architectes Percier et Fontaine à partir d’une vieille demeure du XVIIème siècle, le Château de la Malmaison, acquis en 1799 par Bonaparte qui recherchait une demeure aux environs de Paris, est un exemple unique pour son mobilier de style consulaire. Le Château de Malmaison fut habité sous le Consulat par le couple impérial.De 1800 à 1802, il fut ainsi, avec le Palais des Tuileries à Paris, le siège du gouvernement de la France. S’y succédaient alors réunions de travail, réceptions officielles et privées, concerts, bals, déjeuners et jeux champêtres… Après son divorce, en 1809, Joséphine a continué de vivre dans cette demeurer imprégnée de sa personnalité. On peut toujours découvrir au premier étage, la chambre dans laquelle elle s’est éteinte le 29 Mai 1814. Le château de Malmaison est aujourd’hui un musée de la Réunion des musées nationaux qui présente le château en son état restitué sous le Consulat et le Premier Empire. C’est un des rares lieux en France à présenter un ensemble mobilier homogène. À voir en particulier la salle du Conseil, en forme de tente militaire, et la bibliothèque.Le domaine de la Malmaison, comprenant le château de la Malmaison avec son parc ainsi que toutes les autres constructions qu’il renferme et sa grille d’entrée, parc du château de Bois-Préau et jardin de la villa des Œillets. Le Château de Malmaison reçoit  environ 80 000 visiteurs par an.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Château de la Malmaison 1

Château de la Malmaison 2

Château de la Malmaison 3A

Château de la Malmaison 8

Château de la Malmaison 12

Château de la Malmaison 14

Château de la Malmaison 15

Château de la Malmaison 13

Château de la Malmaison 11

Château de la Malmaison 10

Château de la Malmaison 16