lieux & patrimoine

Zoo de Paris, une girafe en automne !

Une architecture intégrée dans le paysage, légèreté des structures, variété des points de vue concourent à privilégier une immersion dans les paysages. Photos Didier Raux
Une architecture intégrée dans le paysage, légèreté des structures, variété des points de vue concourent à privilégier une immersion dans les paysages. Photos Didier Raux

Le Parc Zoologique de Paris, appelé aussi « zoo de Vincennes », fait partie du patrimoine parisien depuis 80 ans. Entièrement rénové après 27 mois de travaux, il est à nouveau ouvert au public depuis le 12 avril 2014.
Une architecture intégrée dans le paysage, légèreté des structures, variété des points de vue concourent à privilégier une immersion dans les paysages. Les enveloppes architecturales sont légères et définies pour chacune des 5 biozones du zoo – Patagonie, Sahel-Soudan, Europe, Amazonie-Guyane, Madagascar. Les bâtiments animaliers disparaissent dans l’espace de l’enclos pour ne faire qu’un avec l’environnement de l’animal. Le bâti, discret, est camouflé par des enveloppes conçues à partir de matériaux bruts ou naturels agissant comme des filtres sur l’environnement.  Située dans la continuité du Grand Rocher, une Grande Volière d’environ 1 500 m² et 12 mètres de hauteur est habitée par de très nombreuses espèces d’oiseaux volant librement, dont une centaine de flamants roses.
Dans la Grande Serre tropicale, sous une voûte de verre sont recréées des conditions climatiques tropicales humides. Une végétation dense constituée d’espèces guyanaises et malgaches accueille une faune extraordinaire : insectes, amphibiens, reptiles, oiseaux en vol libre, lamantins, tamanoirs, primates, paresseux…
Sous le Grand Rocher et dans la Grande Serre, des vivariums accueillent des espèces variées de reptiles, d’amphibiens et d’invertébrés qui jouent un rôle important dans les écosystèmes.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

 

 

capture-decran-2016-09-27-a-14-48-19

 

 Espace de sensibilisation et d’éducation du public à la préservation de la biodiversité, le nouveau zoo est un lieu moderne de conservation, de protection des espèces et de valorisation des collections animales vivantes.
La présentation des animaux dans des milieux évoquant leurs écosystèmes d’origine, le respect de leur bien-être et l’immersion du visiteur constituent les lignes de force qui ont guidé les aménagements architecturaux et paysagers. Mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons et invertébrés : environ 180 espèces et plus d’un millier d’animaux vous offre un véritable tour du monde de la biodiversité animale. Immergé au cœur de cinq biozones, l’animal dans un environnement aussi proche que possible de son milieu naturel. La scénographie privilégie le bien-être animal et vous permet d’observer et de découvrir les comportements sauvages.
 Le Parc Zoologique de Paris est également un lieu de recherche et d’expertise dans des domaines variés et pointus : sciences vétérinaires, biologie de la conservation, du comportement, de la reproduction, biologie évolutive, psychologie de la conservation, médiation…