architecture

Théâtre Molière à Paris

capture-decran-2016-10-11-a-14-35-36

La Maison de la Poésie est installée depuis douze ans au Théâtre Molière, dans un passage couvert reliant à deux pas du Forum des Halles, les rues Quincampoix et Saint-Martin. Accueillir un espace fonctionnel dans un bâtiment de 1791 laissé à l’abandon depuis plus d’un siècle relevait du pari. Pour remettre en état en 1995 ce dernier témoin des théâtres du XVIIIème siècle dans la capitale, priorité a été donnée au respect des formes et du volume du bâtiment d’origine. À l’issue du chantier, c’est une salle fonctionnelle de 189 places qu’ont pu investir les amateurs de poésie, si parfaitement restaurée qu’elle semble avoir traversé les siècles sans avoir subi les outrages du temps. Désormais adapté aux exigences de polyvalence des salles contemporaines de spectacles, l’espace rénové respecte l’architecture originale de l’époque, tout en ellipse et dominée par son impressionnante coupole. L’étagement des galeries et le jeu des éclairages, camouflés dans les plafonds, renforcent la sensation d’intimité entre les spectateurs et la scène, surplombée par un vaste balcon circulaire.Magie de la maîtrise des matériaux, travaillés tout en rondeur, ce théâtre des Lumières mis aux normes du XXIème siècle se caractérise aujourd’hui par un confort et une acoustique irréprochables, qui ont permis à l’entreprise agréée Placo, en charge de cet ambitieux chantier de reconstruction, d’obtenir le Trophée national du Plaquiste dans la catégorie « Architecture ».

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

 

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

Point fort de cette salle tout en ellipse et en rondeur : sa coupole aux formes parfaites.

 © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

 © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

 © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux