urbanisme

New York verticales !

New York verticales ! © Photos Didier Raux
New York verticales ! © Photos Didier Raux

Le Corbusier qualifiait New York de « magnifique catastrophe ». Cela exprime à merveille le capharnaüm architectural de la ville fait de plusieurs styles, qui se côtoient dans un joyeux chaos. Mais le mot « magnifique » en dit long sur la formidable capacité de New York de faire de son éclectisme un ensemble varié, mais pensé, un équilibre parfait d’acier et de verre où se réfléchit l’image d’une ville conçue avec son environnement naturel. La pierre des premières constructions a été supplantée par le verre qui est partout et donne une identité à la ville, celle qui n’a rien à cacher, celle qui se donne à voir sur la surface de ses structures, mais également à l’intérieur de chacun de ses bureaux. Le verre laisse entrer la lumière. Il la capte et la réfléchit. Le verre, servi par cette lumière, prend autant de formes, crée autant d’effets et de couleurs pour mettre la ville au diapason des espaces qu’elle côtoie.

 Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages