urbanisme

New York impressions !

Façade typique d'immeuble à New-York. © Photos Didier Raux
Façade typique d'immeuble à New-York. © Photos Didier Raux

Ville de tous les superlatifs, de la démesure, des ambitions les plus folles, ville complexe pleine de contradictions où l’on se sent dès son arrivée imprégné d’une énergie électrisante, New York est la plus grande agglomération des États-Unis avec plus de 7,7 millions d’habitants (16 millions dans la zone urbaine). Celle-ci est divisée en cinq boroughs, le plus connu étant Manhattan, sur l’île du même nom, où bat le coeur de cette mégalopole, symbole ultime de l’Amérique, que l’on surnomme affectueusement «La Grosse Pomme» (The Big Apple).  À New York, il y a une place pour tout et de multiples communautés, mais c’est aussi l’endroit par excellence pour y cultiver son individualité… C’est le lieu de toutes les extravagances, et rien n’y est plus courant que l’inattendu. On déambule à travers les rues, étonnés par une architecture variée, emportés par la frénésie des spectacles improvisés, on ne manque pas de divertissements et on s’embarque vers Staten Island, où nous attend la reine de l’Amérique, la statue de la Liberté. Il ne suffit pas de remonter Broadway ou la 5e Avenue, ni de visiter le Met et le MoMA, pour sentir battre le cœur de la ville. Il faut flâner dans les parcs et les rues transversales, s’offrir un brunch à Greenwich Village, déambuler sur la passerelle piétonne du pont de Brooklyn, voir les complexités du métro, les secrets de Central Park où l’on se perd facilement.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

 

 

Mots-clés liés à cet article :