urbanisme

La Liberté de l’île aux cygnes !

Une statue de la Liberté trône sur la pointe aval de l’île. C’est une réplique de la véritable Statue de la Liberté de New York. © Photos Didier Raux
Une statue de la Liberté trône sur la pointe aval de l’île. C’est une réplique de la véritable Statue de la Liberté de New York. © Photos Didier Raux

L’île aux cygnes, d’une longueur de 850 m de long et  de 11 m largeur, est une bande de terre artificielle construite en 1827 au milieu de la Seine entre les 15e et 16e arrondissement. Sur toute sa longueur, l’île est bordée d’une allée d’arbres, appelée Allée des Cygnes, elle  permet de relier le pont de Grenelle au pont Bir-Hakeim. Elle a pris le nom d’une autre île, qui se trouvait autrefois entre la Seine et la rue de l’Université, avant que le bras gauche de la Seine ne soit comblé et rattaché au Champ-de-Mars. Les cygnes, qui ont donné son nom à l’île, étaient une fantaisie du roi Louis XIV, qui les avait fait venir en 1676 du Danemark et de Suède pour pouvoir les admirer. Une statue de la Liberté trône à la pointe aval de l’île, c’est une réplique de la véritable Statue de la Liberté dressée à l’entrée de New York. Cette réplique est un cadeau des Etats-Unis à la France en 1889, pour célébrer le centenaire de la révolution française. La statue de la Liberté de New-York est l’œuvre du sculpteur Bartholdi et de  Gustave Eiffel, elle fut offerte aux Etats-Unis par la France en 1886.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages