urbanisme

New York Instagram !

© Photo Didier Raux
© Photo Didier Raux

Retour sur quelques jours passés à New York, clichés réalisés avec un I Phone 5. Photos postés sur le site de partage Instagram. La folie règne à Manhattan, où taxis, piétons et même calèches se bousculent en quête d’un peu de place. Enivrante, frustrante, choquante, presque effrayante dans son intensité et, finalement, exaltante : voilà New York. Les cinq quartiers, ou boroughs, offrent des contrastes incessants et une extraordinaire diversité. Brooklyn draine les écrivains, les artistes, les jeunes couples et les familles à la recherche d’une atmosphère calme et créative sans les loyers exorbitants de Manhattan. Le trépidant Queens est une mosaïque d’ethnies et de nationalités qui vivent ensemble – harmonieusement pour la plupart. Ce vaste quartier, parsemé de grands ensembles, de musées et de galeries avant-gardistes et de coquettes maisons, recèle certains des meilleurs restaurants indiens, coréens, grecs et albanais. Le Bronx reste le moins apprécié des boroughs new-yorkais. Staten Island, avec ses Napolitains de la troisième génération, ne peut rivaliser. Et au milieu de tout cela : Manhattan, ce petit bijou scintillant où tout – absolument tout – peut arriver.

 

sans-titre-1

Retour sur quelques jours passés à New York, clichés réalisés avec un I Phone 5. Photos postés sur le site de partage Instagram. © Photos Didier Raux

Mots-clés liés à cet article :