Reportage

Darry Cowl, confessions d’un flambeur repenti

DARRY COWL 3

Du “petit canaillou” au bégaiement paroxystique à l’interprète inspiré de Dürrenmatt, des tapis verts au tract des premières, Darry Cowl illustre à l’envi les paradoxes du comédien atypique. Rencontre avec un touche-à-tout qui pour s’être brûlé  les ailes, ne s’est jamais résolu de considérer la vie comme sérieuse. Photos © Didier Raux – Source Éric Verneuil (magazine 92 Express)  – Voir l’article (PDF)

 

 

DARRY COWL © DIDIER RAUX 1

Rencontre photographique en octobre 1996

 

DARRY COWL © DIDIER RAUX 2

De son discret domicile nous avons juste qu’il annonce “Poussez fort”. Ce qui est déjà un clin d’œil et, peut-être le meilleur raccourci biographique de celui qui maintient mordicus : “Je fais rire, mais je ne suis pas drôle !”