Reportage

Escaliers des Hauts de Seine !

Escalier Saint-Cloud © Didier Raux 11

Témoignages de l’urbanisme d’autrefois et cheminements aujourd’hui ils sont toujours utiles. Quel enchantement ! Ces escaliers contribuent au charme de certaines villes des Hauts de Seine! Ils sont une part importante de notre patrimoine et de notre histoire. Ces cheminements piétons construits par nos ancêtres gardent tout leur sens dans notre vie de tous les jours. Nombre d’entre nous les empruntent pour gagner habitations, gares, coteaux, ils participent au confort des piétons et préservent notre environnement. Profitez des beaux jours pour découvrir ces itinéraires au travers d’une promenade bucolique, laissez-vous envoûter ! © Photos Didier Raux

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Escalier Saint-Cloud © Didier Raux 12

Escalier à Saint-Cloud

 

 

Escalier Saint-Cloud © Didier Raux 13

Escalier à Saint-Cloud, gare des coteaux

 

 Escalier Saint-Cloud © Didier Raux 14

Escalier à Saint-Cloud

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 1

Escalier à Sèvres

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 2

A Sèvres, grâce aux travaux de rénovation, on redécouvre le charme des escaliers.

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 4

Escalier reliant les coteaux de Sèvres au centre ville

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 3

 Escalier à Sèvres

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 5

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 6

Escalier à Sèvres

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 7

 Escalier à Sèvres

 

Escalier Sèvres © Didier Raux 8

 Escalier à Sèvres

 

Escalier Meudon © Didier Raux 18

 Escalier à Meudon, de la route des Gardes vers la Seine.

 

Escalier Issy © Didier Raux 23

Escalier, des coteaux d’Issy-les-Moulineaux vers le centre ville

 

Escalier Issy © Didier Raux 22

Escalier, les coteaux d’Issy-les-Moulineaux

 

Escalier Issy © Didier Raux 21

Escalier, des coteaux d’Issy-les-Moulineaux vers le centre ville

 

Il y a plusieurs manières d’emprunter un escalier : certains aiment s’enfuir par un escalier dérobé, ou tout au contraire se faire remarquer dans la montée des marches du Palais, ou bien savourer le plaisir de descendre le grand escalier de l’Opéra, à moins de sauter sportivement les degrés quatre à quatre !

Mots-clés liés à cet article :