Paysage

Les prés salés du Mont Saint-Michel

E Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 5

La Baie du Mont Saint-Michel et les Havres du Cotentin offrent un cadre d’élevage magnifique à la fois pour l’éleveur mais surtout pour les animaux qui retrouvent des conditions de vie hors du commun, spécifiques de tels sites. Le pâturage des agneaux sur les prés salés de la Baie du Mont Saint-Michel et les Havres du Cotentin est très important car la richesse et les particularités de leur flore (près de 70 espèces halophiles) offrent aux agneaux AOC prés salés, une alimentation unique pendant plus de 70 jours (temps de pâturage minimum sur les herbus). Photos © Didier Raux

 

 A Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 1

 Dès qu’ils sont suffisamment résistants et que les conditions météorologiques le permettent, les agneaux vont paître avec leur mère sur les herbus, lieu idéal pour leur croissance sur lequel ils passeront au minimum la moitié de leur vie.

 C Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 3

  

D Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 4

 Chaque soir, après leur journée dans les herbus, les brebis retournent à la bergerie pour nourrir leurs petits.

 F Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 6

  G Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 7

 Pour éviter les agnelages à l’herbu et limiter les pertes d’agneaux, les brebis prêtes à agneler restent sous surveillance à la bergerie quelques jours.

 

H Pré Salé Baie du Mont Saint-Michel © D Raux 8

 

 C’est pour protéger ce savoir-faire traditionnel que la démarche de création de l’AOC Prés-Salés du Mont Saint-Michel est engagée en 1992. Elle aboutit en 2009, reconnaissance officielle qui fédère les éleveurs respectueux d’un mode d’élevage naturel autant que les institutions officielles qui les entourent et qui apportent un niveau de protection maximal à cette démarche de qualité et de préservation du patrimoine.