patrimoine

Le “P’tit Lu” de Nantes

Capture d’écran 2016-07-17 à 11.24.49

En 1846, la biscuiterie Lefèvre-Utile est le nom du couple qui inventa le fameux « Petit LU », elle voit le jour à Nantes. Ses fondateurs laisseront une trace dans l’architecture de la ville. « Pour susciter la gourmandise, rien de tel que de séduire l’œil ». Le passé à l’honneur : en 1997, l’architecte Jean-Marie Lépinay se voit confier par la ville de Nantes la rénovation de la tour. Objectif : mettre le dôme à neuf pour la coupe de monde de football en 1998. C’est une réussite, à partir d’archives et d’anciennes photos , les couleurs bleu, rouge et or réapparaissent aux yeux des Nantais. La tour se visite, les initiales Lu ont changé de signification et désignent désormais le Lieu unique, centre d’arts aux activités multiples. En quelques secondes d’ascenseur ou 130 marches plus haut, Nantes s’observe grâce au « Gyrorama », plate-forme qui s’oriente à l’aide d’une manivelle au bon soin des curieux. Au dernier étage, une vidéo relate l’histoire de l’usine illustrée d’un riche fonds de photos d’archives. Photos © Didier Raux

 

 

Capture d’écran 2016-07-17 à 11.25.15