urbanisme

Les rues colorées de Paris !

Les rues colorées de Paris 4

Certaines rues parisiennes n’ont rien à envier à celles de Naples, qui charment par leur calme, leur atmosphère villageoise et leurs belles couleurs. Alors si vous souhaitez voyager sans quitter la capitale, rendez vous sans tarder dans l’une de ces cinq rues insolites, où les codes et le mode de vie des habitants semblent différents d’ailleurs. Prêts à vous laisser dépayser ? Photos © Didier Raux Source Paris Zig-Zag

 

 

La rue Crémieux près de la gare de Lyon  : lorsque des habitants bien inspirés décident d’une seule voix d’égayer leur rue, cela donne une ribambelle de maisons colorées, comme celles de la rue Crémieux. À quelques pas de la gare de Lyon, cette rue pavée aussi fréquentée par les chats que par les curieux s’est parée de teintes pastel allant du bleu au jaune en passant par le rose, mais pas que ! Certains riverains sont allés jusqu’à peindre des trompe l’oeil sur leurs murs et orner le trottoir d’hortensias, de rosiers ou d’arbustes qui confèrent à la rue son charme bucolique et insolite.

 

Les rues colorées de Paris 7

 

Les rues colorées de Paris 3

 

 

La rue Sainte-Marthe dans le Xème : à mi-chemin entre les métros Belleville et Colonel Fabien, arrêtez vous pour prendre un bain de couleurs, rue Sainte-Marthe. Cette rue du Xème arrondissement fait du bien au moral. Elle abrite des restaurants avec terrasses, des commerces de bouche, des boutiques et quelques ateliers d’artistes, qui paraissent pour certains faits de bric et de broc ! On aime l’atmosphère de joyeux bazar tout aussi perceptible quelques mètres plus loin, place Sainte-Marthe. On s’y arrête aussi, le temps de déguster des tapas sur la terrasse ultra-vitaminée de La Sardine, un bistrot de quartier tout aussi haut en couleurs.

 

Les rues colorées de Paris 12

 

Les rues colorées de Paris 14

 

Les rues colorées de Paris 15

 

 

Rue Dieulafoy dans le XIIIème  : ironie du sort, la rue Dieulafoy et ses maisons colorées se trouvent dans le quartier… Maison Blanche ! Cette rue du XIIIème arrondissement détonne par l’architecture originale de ses résidences construites au début du XXème siècle par l’architecte Henry Trésal. De petites maisons étroites aux toits d’ardoise qui nous télé-transporteraient presque dans les quartiers cossus du centre de Londres. Mais ce qui saute aux yeux lorsque l’on y arrive, c’est surtout leurs couleurs, rose pâle, jaune poussin ou encore bleu ciel, ainsi que les petites bordures arborées et fleuries qui précèdent leurs entrées.

 

Les rues colorées de Paris 1

 

Les rues colorées de Paris 2

 

Rue Dénoyez à Belleville

 

 Rue Dénoyez à Belleville : si vous aimez l’ambiance arty, vous risquez d’adorer la rue Dénoyez et ses graffitis colorés ! Cette ruelle pavée du bas de Belleville est à l’image de son quartier : vivante et populaire. Elle est également propice à la création avec ses bistrots, ses ateliers et ses galeries d’art aux façades toutes recouvertes ou presque de tags et de street art. Cependant, il faut faire vite pour en profiter, car la mairie a décidé d’y construire des crèches et des logements sociaux, faisant au passage disparaître une grande partie des œuvres… Heureusement la grande fresque côté impair restera, elle, intacte.

 

Les rues colorées de Paris 10

 

Les rues colorées de Paris 11

 

Les rues colorées de Paris 9

 

Les rues colorées de Paris 8