architecture

Marseille, la Villa Méditérranée

Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2. © Photo Didier Raux
Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2. © Photo Didier Raux

Une architecture audacieuse, conçue par Stefano Boeri, le bâtiment de la Villa Méditérranée a fait l’objet d’un concours remporté en 2004. Les travaux ont démarré en 2010. Stefano Boeri a conçu un édifice hors normes qui développe ses espaces sur et sous la mer et se distingue par une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2. Véritable prouesse technique, il est, à ce jour, unique en Europe par sa capacité d’accueil du public. Le niveau supérieur, dont le toit culmine à 19 mètres au-dessus du bassin, accueillera un plateau d’exposition de 760 m2, relié par une passerelle à une salle de 150 m2 et entouré d’un belvédère en libre-accès. Sous le bassin de 2,25 mètres de profondeur, se trouve la base du bâtiment. Dans l’agora située dans ce niveau, un amphithéâtre permet d’accueillir spectacles, conférences et projections de films. A l’extérieur, la peau de béton, percée d’ouvertures, a été pensée comme un ruban parcourant tout l’édifice, de sa façade arrière à son toit, en passant par la face inférieure du porte-à-faux.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2 . © Photo Didier Raux

Une spectaculaire avancée en porte-à-faux de 40 mètres, au-dessus d’un bassin artificiel de 2 000 m2 . © Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.53.02

Un plateau d’exposition de 760 m2 au dessus d’un bassin de 200m2 et de 2,25 mètres de profondeur. © Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.53.11

© Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.53.22

© Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.51.06

© Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.51.17

© Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 15.51.28

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

Une toute nouvelle promenade, grâce à l'installation de deux nouvelles passerelles qui relient, le fort Saint-Jean rénové au tout nouveau musée le MuCem et à la Villa Méditérranée.

Une toute nouvelle promenade, grâce à l’installation de deux nouvelles passerelles qui relient, le fort Saint-Jean rénové au tout nouveau musée le MuCem et à la Villa Méditérranée. © Photo Didier Raux

Né de la volonté de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce bâtiment aérien, terrestre et sous-marin, a pour vocation de soutenir la coopération en Méditerranée, tout en sensibilisant les citoyens sur les enjeux de la Méditerranée d’aujourd’hui et de demain. Ces propositions s’articulent autour de parcours d’exposition et d’une programmation évènementielle diversifiée (débats, spectacles, projections de cinéma, concerts, etc.). Surface totale : 10 000 m2. Budget : 70 m€. Maître d’ouvrage : Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (délégation à l’area) 
Architectes : Stefano Boeri, Gianandrea Barreca, Giovanni La Varra deBoeri Studio (Milan) Mandataire, Ivan Di Pol (Marseille) 
Bureau d’études techniques : ar&c (Paris), Philippe Cœur 
Entreprise : Fayat métal (Castel & Fromaget, BeC Construction provence).

Mots-clés liés à cet article :