urbanisme

SYCTOM, rapport d’activité 2014 !

© Photo Didier Raux
© Photo Didier Raux

Pour la couverture de son  rapport d’activité 2014, le Syctom a choisi l’une de mes photos sur Isséane (Voir le rapport d’activité 2014 PDF). Avec la décentralisation, en 1984, 60 communes se sont regroupées dans un syndicat intercommunal pour traiter ensemble les déchets de leurs habitants. De cette union est né le plus important syndicat européen de traitement et de valorisation des déchets : le SYCTOM de l’agglomération parisienne, Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l’agglomération parisienne. En 2011, le Syctom de l’agglomération parisienne a toujours une volonté inchangée, celle d’un service public d’écologie urbaine à l’échelle de notre métropole. Maintenant le Syctom regroupe 84 communes réparties sur 5 départements : Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Yvelines. Au service de près de 6 millions d’habitants, le Syctom traite les déchets ménagers du territoire le plus peuplé et le plus dense de France. Le Syctom a traité 2,3 millions tonnes de déchets ménagers en 2013 soit en moyenne 400 kg de déchets par habitant et par an. Les papiers et emballages issus des collectes sélectives (à l’exception du verre), les ordures ménagères résiduelles, les objets encombrants et les déchets apportés dans les déchèteries par les ménages, les déchets des artisans, des commerçants et des prestataires de service qui sont collectés en mélange avec ceux des ménages.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportage

 

capture-decran-2017-01-03-a-17-00-57