Reportage

Michel Deville, le subtil

A ARTICLE MICHEL DEVILLE 1

Boulonnais discret, le cinéaste Michel Deville sort ce mois-ci son dernier film La divine poursuite. L’occasion de faire connaissance avec ce réalisateur au registre doux, profond et libertin, si prisé des grands acteurs.Un célèbre historien du septième art décida de faire naître le cinéaste Michel Deville à Boulogne-sur-Mer un 13 mai 1931. La date était juste, non pas le lieu : c’est bel et bien au bord de la Seine que ce cinéaste aux  vingt-huit films est venu au monde. Il est toutefois bien trop timide, et surtout trop modeste, pour corriger ce détail biographique. Photos Didier Raux – Source Jean-Marc Loubier (magazine 92 Express) – Voir l’article ( PDF )

 

 

 

B MICHEL DEVILLE © Didier Raux 1

Rencontre photographique à Boulogne-Billancourt en mai 1997

 

E MICHEL DEVILLE © Didier Raux 4

 

“La baleine a plongé dans la mare aux canards

Et l’eau a débordé, a dévalé les pentes,

Sur son passage arrachant tout, les léopards,

Les bungalows, les ouistitis, les étudiantes,

Et les roseaux.

Pour réparer tout ça

on dut faire appel à

des gars des zoos”

 

Ce poème, Dégâts des eaux, est l’un des soixante-treize réunis par Michel Deville dans son dernier recueil intitulé L’Air de rien,  chez Cherche-Midi Édition

 

D MICHEL DEVILLE © Didier Raux 3

 

C MICHEL DEVILLE © Didier Raux 2