architecture

Le musée des Confluences à Lyon

Au-delà d’un emplacement géographique qui le définit, le musée des Confluences – qui porte avec beaucoup de justesse son nom – est une philosophie de la rencontre, un goût de l’échange, une intelligence de regards croisés. Photos Didier Raux
Au-delà d’un emplacement géographique qui le définit, le musée des Confluences – qui porte avec beaucoup de justesse son nom – est une philosophie de la rencontre, un goût de l’échange, une intelligence de regards croisés. Photos Didier Raux

Conçue par l’agence autrichienne Coop Himmelb(l)au Wolf D.Prix & Partner, l’architecture suggère l’infinie diversité des connaissances et la pluralité des vocations d’un espace mixte, un lieu de découverte, d’émerveillement, de partage des savoirs dédié à tous les publics. Réputée dans le monde entier pour ses bâtiments à l’architecture déconstruite, l’agence compte parmi ses réalisations le BMW Welt museum (Munich, Allemagne), l’Akron Art museum (Ohio, États-Unis), the House of Music II (Alborg, Danemark) ou encore le futur siège de la Banque Centrale Européenne (Francfort, Allemagne), en cours de construction. Il s’agit de sa première réalisation en France. Le lieu symbolique d’implantation appelait un geste architectural fort, d’où l’idée de CoopHimmelb(l) au de répondre au projet culturel du musée par la combinaison de trois unités architecturales : le Cristal, le Nuage et le Socle. Source Musée des confluences.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

 

Au-delà d’un emplacement géographique qui le définit, le musée des Confluences – qui porte avec beaucoup de justesse son nom – est une philosophie de la rencontre, un goût de l’échange, une intelligence de regards croisés. Ce projet dynamique, adossé aux questions, enjeux et défis contemporains, est inédit dans l’univers multiple des musées européens d’aujourd’hui. Sa raison d’être et son ambition sont d’interroger le « temps long » seul à même de comprendre la complexité du monde et d’assurer sa mission fondamentale de diffusion des connaissances. Le musée a en héritage plus de 2,2 millions d’objets peu à peu rassemblés en une histoire d’un demi-millénaire, du XVIIe au XXIe siècle.C’est la Terre depuis les origines, et l’humanité dans son histoire et sa géographie que le musée des Confluences interroge. En partant de ses collections, il associe les recherches les plus récentes dans tous les domaines des sciences et des techniques, de l’archéologie et de l’ethnologie, de la muséographie et de la médiation des savoirs. Avec pour défi de s’adresser au plus grand nombre, le musée convie toutes les disciplines à susciter la curiosité, l’interrogation, le plaisir de comprendre et l’envie de connaissances.