urbanisme

Le Havre d’Auguste Perret !

Capture d’écran 2016-07-15 à 17.10.38

Auguste Perret (1874-1954), architecte, fils d’un maçon parisien communard en exil, il édifia son œuvre à travers l’entreprise familiale de construction qu’il dirigea avec ses frères Gustave et Claude. Le béton qu’il utilisa avec une grande maîtrise fut d’abord recouvert avant que les ossatures ne deviennent visibles, à partir de 1903. Il a construit à Paris : théâtre des Champs Elysées (8è), Mobilier national (13è), maison rue Nansouty/rue Braque (14è), services techniques des constructions navales boulevard Victor (15è), Conseil économique et social ancien palais d’Iéna (16è), salle de l’Ecole normale de musique (17è), garage de la rue de Ponthieu (détruit), Ateliers Esders, théâtre de l’Exposition des Arts Décoratifs de 1925, maison Alice Cocea villa Saïd Il a construit en région parisienne : Eglise Notre-Dame du Raincy, église de Montmagny, Centre nucléaire de Saclay Il a construit en France : casino de Saint-Malo (détruit), tour de la mairie de Grenoble, chapelle La Colmbière à Chalon-sur-Saône, hangars de l’aéroport de Marignane, reconstruction de Marseille dans le vieux port, reconstruction d’Amiens (tour Perret) et le centre ville du Havre.

 

 

Un appartement témoin présenté au premier étage d’un immeuble reconstruit, permet de découvrir les aménagements intérieurs proposés dans les années 1950 : éclairage et orientation optimales, cuisine et salle de bain, vide ordures, chauffage collectif…