architecture

La Seine Musicale !

La Seine Musicale, nouvel écrin culturel de l’ouest parisien. L'auditorium de la Seine Musicale de l'île Seguin entouré d'une voile mobile faite de panneaux solaires. © Photo Didier Raux
La Seine Musicale, nouvel écrin culturel de l’ouest parisien. L'auditorium de la Seine Musicale de l'île Seguin entouré d'une voile mobile faite de panneaux solaires. © Photo Didier Raux

Bâtie à la place de l’ancienne usine Renault sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt,  la Seine Musicale s’apprête à ouvrir ses portes et à donner une offre culturelle  en s’implantant à l’ouest de la capitale. Il aura fallu attendre longtemps pour que l’île Seguin entame une nouvelle vie. Après avoir accueilli une usine Renault de 1929 à 1992, ce bout de terre de 11,5 hectares situé sur la Seine entre Sèvres et Boulogne-Billancourt se cherchait un avenir. C’est finalement un autre projet qui a été retenu par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine : celui d’une Cité musicale. Lancé en 2013 avec un partenariat public-privé entre le département et l’opérateur  Tempo – Ile Seguin constitué de Bouygues, Infravia, TF1 et Sodexo, le projet a rapidement vu le jour puisque la Seine Musicale, c’est son nom, a été dévoilée lors d’une conférence de presse ce mercredi 21 septembre et ouvrira ses portes au printemps 2017. Shigeru Ban, architecte japonais lauréat du prix Pritzker 2014 et Jean de Gastines, architecte français ont conçu le bâtiment, duo, à qui l’on doit déjà le Centre Pompidou – Metz. Ils ont souhaité en faire une porte d’entrée de Paris en y ajoutant un symbole fort avec cet “oeuf” ou “nid”. C’est dans cette sphère enveloppée d’une résille en bois, de plaques vitrées aux reflets irisés et flanquée d’une voile mobile faite de panneaux solaires, que se trouve l’une des deux salles de ce nouvel équipement culturel, l’auditorium de 1 150 places.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportage