urbanisme

La « High line » de New York

C’est l’une des promenades favorites des New-Yorkais et des touristes. Longue de 2,3 km de long, la High Line offre des vues spectaculaires sur Manhattan.Une extension au nord est prévue, la promenade va du sud de Chelsea (20ème rue) au nord
de West Village (Gansevoort Street). © Photo Didier Raux
C’est l’une des promenades favorites des New-Yorkais et des touristes. Longue de 2,3 km de long, la High Line offre des vues spectaculaires sur Manhattan.Une extension au nord est prévue, la promenade va du sud de Chelsea (20ème rue) au nord de West Village (Gansevoort Street). © Photo Didier Raux

Il y a 150 ans, la voie ferrée aérienne construite dans le sud ouest de Manhattan, était chargé d’assurer le transport de marchandises. Un dernier train passa en 1980. Elle a été laissée à l’abandon pendant 20 ans, la nature reprenant peu à peu ses droits sur la High Line, plusieurs amis fondèrent une association vouée à la transformation de l’ancien chemin de fer en promenade publique et s’opposèrent au maire Giuliani qui en souhaitait la destruction. C’est en 2004 que l’actuel maire de New York octroya un fond publique de 50 millions de dollars nécessaires à la transformation de la High Line en parc inspiré par la « promenade plantée » du 12ème arrondissement à Paris. Les travaux commencèrent en 2006 et le parc fut ouvert trois ans plus tard. Bien qu’une extension au nord soit prévue, la promenade couvre actuellement la surface allant du sud de Chelsea (20ème rue) au nord de West Village (Gansevoort Street). La High Line est longue de 2300 mètres. Il y a 5 entrées dont deux équipées d’ascenseurs. Des toilettes sont également à disposition au milieu du parcours.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Mots-clés liés à cet article :