lieux & patrimoine

Art Nouveau, l’immeuble Lavirotte à Paris

Cet immeuble, avec son désordre architectural, sa démesure ornementale,
provoque une émotion inédite. © Photo Didier Raux
Cet immeuble, avec son désordre architectural, sa démesure ornementale, provoque une émotion inédite. © Photo Didier Raux

L’immeuble Lavirotte : l’un des plus excentrique bâtiment de Paris, à l’égal de Gaudi qui a marqué Barcelone de son talent d’architecte avec ses œuvres et ses habitations originales. Jules Lavirotte a construit entre 1900 et 1901 un immeuble situé 29 avenue Rapp à Paris, à la façade inattendue au milieu d’un ensemble haussmanien.
Seul bâtiment, à l’époque, édifié de grés flammé, il a résisté à tous les outrages du temps, prouvant ainsi la solidité de ce matériau. L’ architecte Lavirotte : un fantaisiste à l’humour décapant et au délire subliminal. Regardez la façade de cette habitation, son style Art Nouveau vous déconcerte. Son désordre architectural, ses ornementations originales!
Une façade où se mélangent des fleurs, des animaux, des motifs stylisés, des personnages, des sculptures et des symboles sexuels tel qu’un lézard (en argot parisien de l’époque, ce terme désignait un phallus) devenu la poignée de la porte d’entrée.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Le 29 avenue Rapp, est certainement, avec le Castel Béranger et les entrées de métro de Guimard, une sorte de symbole de l'Art Nouveau parisien. © Photo Didier Raux

Le 29 avenue Rapp, est certainement, avec le Castel Béranger et les entrées de métro de Guimard, une sorte de symbole de l’Art Nouveau parisien. © Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 16.29.04

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

Construit en 1901, sa façade fut primée au concours de la Ville de Paris. © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

l’Immeuble Lavirotte, un mélange d’exubérance et de fantaisie. © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

Peut être le portrait de Mme Lavirotte, portant un renard autour du cou comme si elle sortait pour aller au spectacle. © Photo Didier Raux

© Photo Didier Raux

Symboles sexuels tel qu’un lézard (en argot, ce terme désignait un phallus) devenu la poignée de la porte d’entrée. © Photo Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-04 à 16.44.01