urbanisme

Les “Folies” du parc de La Villette.

Les "Folies” du Parc de la Vilette à Paris. ©Didier Raux
Les "Folies” du Parc de la Vilette à Paris. ©Didier Raux

Le projet du Parc de la Villette prévoyait des activités diverses : culturelles, pédagogiques, sportives, de loisirs, sur un site de 55 hectares. La réalisation architecturale du parc a été confiée en 1983 à Bernard Tschumi architecte français d’origine suisse, suite au concours international. Au lieu d’ajouter un nouveau bâtiment, Bernard Tschumi décida de construire 26 lieux disséminés à travers tout le site, “Les Folies“. Une « galerie » rectiligne couverte d’un toit en forme d’onde fait la liaison entre le nord et le sud. Les vingt-six Folies du Parc de la Villette, réparties tous les 120 mètres, dessinent une grille éclatée sur l’ensemble du site. Certaines ont une fonction (restaurant, café, poste de secours, ateliers…), d’autres pas. Toutes conçues sur le principe de déclinaison d’un cube rouge de 10,8 mètres de côté, elles sont plus ou moins ajourées, et laissent apparaître une structure de 27 cubes plus petits, de 3,6 mètres de côté. Leur nom générique, « folie », structures pittoresques à découvrir le long du parc de La Vilette. Voir le diaporama.

 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages