patrimoine

Les “dents de scie” à Trappes.

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux
Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Construite dans les années trente, les Dents de scie, cité ouvrière pavillonnaire située dans le quartier Jaurès à Trappes, a bien failli être rasée, avant d’être finalement inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, grâce à la mobilisation des habitants, de la commune et du musée de la ville.Dans les années vingt, l’État, pour résoudre la crise du logement, crée les Offices des habitations à bon marché. Entre 1924 et 1935, celui de Seine-et-Oise, aujourd’hui nommé Opievoy (Office public inter – départemental de l’Essonne, du Val-d’Oise et des Yvelines) procède à la réalisation de plusieurs cités, dont celle des Dents de scie à Trappes, construite en 1931 par les architectes Henri et André Gutton.Les Dents de scie ont bien failli disparaître. Mais, finalement, en 1992, la cité fut protégée et réhabilitée.


 

Press-Book Architecture   –   Press-Book Reportages

 

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux

Capture d’écran 2016-08-30 à 16.52.46

Les “dents de scie” © Photos Didier Raux